Les produits dérivés

Les produits dérivés sont les enfants de la finance moderne. 

 

Ils servent d'outil pour accompagner le développement croissant des activités humaines. Il ne s'agit pas à la base d'un produit de placement mais plutôt d'une solution financière pour des entreprises, afin de les aider à mieux maîtriser les aléas de l'avenir. On pourrait même dire qu'il s'agit d'un produit d'assurance. 

 

L'idée est assez simple : prenez une matière première quelconque utilisée par une entreprise (soja, blé, cuivre, pétrole par exemple). Si vous gérez une entreprise qui utilise l'une de ces matières premières, vous souhaiterez probablement ne pas dépendre des évolutions des prix du marché de la matière première dans les mois à venir. En effet, il vous faudra calculer le prix de revient de votre produit afin de fixer un prix, puis engranger les commandes, produire les biens commandés, ... Si le prix des matières premières augmente durant ce processus, cela peut remettre en cause tout le travail réalisé. Donc une solution afin de maîtriser les aléas des évolutions du prix des matières premières est la bienvenue. Le raisonnement fonctionne aussi pour les producteurs de matières premières, qui cherchent à sécuriser leurs revenus futurs. 

 

C'est pour cette raison que les institutions financières ont inventé les produits dérivés. Moyennant une prime (une somme d'argent relativement faible), les acteurs de l'économie peuvent se couvrir contre une partie de l'incertitude pesant sur l'avenir de leur activité. Fonctionnant comme un contrat d'assurance, ce sont en quelque sorte des produits purement synthétiques, puisqu'ils ne dépendent pas de stocks de matières premières par exemple. Donc il est possible d'émettre un nombre illimité de produits dérivés, bien au-delà des stocks physiques de matières premières (ce qui est le cas).

 

Les produits dérivés peuvent aussi avoir comme sous-jacent un actif tel qu'une action ou un indice, et sont dans ce cas achetés par des gérants de fonds, assureurs ou traders. Le marché est donc tout simplement gigantesque. 

 

Compte tenu de l'attrait de certains investisseurs particuliers pour la spéculation, le marché s'est grandement démocratisé et est accessible très (trop ?) facilement par des courtiers en ligne

 

Les produits dérivés les plus connus sont les options (Put/Call), les warrants, les certificats et CFD. 

Attention toutefois, avant d'investir dans ce type de produits financiers, sachez que :

 

  • Les produits dérivés sont presque systématiquement associés à un effet de levier (souvent assez important). Donc la volatilité sur ce type de produits est forte.
  • Ils présentent souvent une échéance (de quelques mois). Donc pas question d'investir et d'attendre. Il faut être présent sur ces marchés.
  • Il est très difficile d'obtenir des informations sur les produits dérivés, en dehors de leur définition générale. Pas toujours évident de s'assurer de leur fonctionnement, du levier correspondant, de la liquidité du marché et du sous-jacent sur lequel le produit est exposé.

Les articles de la catégorie « Les produits dérivés » :

Les produits dérivés
Les warrants

Les warrants sont des instruments financiers dérivés qui donnent à leur détenteur le droit, mais non l'obligation, d'acheter ou de vendre un actif sous-jacent à un prix déterminé (prix d'exercice) avant une date d'expiration spécifiée. Ils sont émis par des institutions financières telles que des banques ou des sociétés de courtage.

Les produits dérivés
Les CFD

Les CFD, ou contrats pour la différence (Contract for Difference en anglais), sont des instruments financiers dérivés qui permettent aux investisseurs de spéculer sur la variation des prix d'un actif sous-jacent sans avoir à détenir physiquement cet actif. Les CFD sont des contrats conclus entre un investisseur et un courtier ou une plateforme de trading en ligne.

Les produits dérivés
Les produits structurés

Les produits structurés sont une utilisation des produits dérivés mélangés à une obligation pour proposer une solution de placement relativement sécurisée par les intermédiaires financiers (banques et CGP principalement), tout en s'exposant à des marchés volatils. 

Les produits dérivés
Les options

Les options sont des contrats qui donnent à l'acheteur le droit, mais non l'obligation, d'acheter (option d'achat ou call) ou de vendre (option de vente ou put) un actif sous-jacent à un prix prédéterminé, appelé prix d'exercice ou strike, avant une date d'expiration.

Vous souhaitez aller plus loin ?

Retrouvez nos questionnaires de connaissance ou démmarez un MOOC