partager l'article

Les options

Les options sont des contrats qui donnent à l'acheteur le droit, mais non l'obligation, d'acheter (option d'achat ou call) ou de vendre (option de vente ou put) un actif sous-jacent à un prix prédéterminé, appelé prix d'exercice ou strike, avant une date d'expiration.

 

Quelques exemples d'options :

 

Les Call ou options d'achat donnent à l'acheteur le droit d'acheter l'actif sous-jacent au prix d'exercice avant la date d'expiration. Elles sont généralement utilisées lorsque les investisseurs anticipent une hausse du prix de l'actif sous-jacent.

 

Les Put ou options de vente donnent à l'acheteur le droit de vendre l'actif sous-jacent au prix d'exercice avant la date d'expiration. Elles sont souvent utilisées lorsque les investisseurs anticipent une baisse du prix de l'actif sous-jacent.

 

Les Options européennes : elles ne peuvent être exercées qu'à la date d'expiration. Cela signifie que l'acheteur ne peut exercer son droit d'achat ou de vente qu'à une date spécifique.

 

Les Options américaines : Contrairement aux options européennes, les options américaines peuvent être exercées à tout moment avant la date d'expiration. Cela offre une plus grande flexibilité à l'acheteur de l'option.

 

Les Options sur actions : Ce sont des options dont l'actif sous-jacent est une action spécifique. Elles sont utilisées par les investisseurs pour spéculer sur les mouvements futurs des prix des actions.

 

Les Options sur indices : elles ont pour actif sous-jacent un indice boursier, tel que le CAC40 ou le Nasdaq. Les options sur indices permettent aux investisseurs de prendre des positions sur le marché dans son ensemble plutôt que sur une action individuelle.

 

Options sur contrats à terme : Elles utilisent des contrats à terme comme actif sous-jacent. Les contrats à terme sont des accords pour acheter ou vendre un actif à une date future spécifiée et à un prix convenu à l'avance.

 

Ces options permettent aux investisseurs de se protéger contre les variations des prix des actifs sous-jacents, de spéculer sur les mouvements futurs des prix et d'ajuster leurs stratégies d'investissement en fonction de leurs anticipations.

Ces autres articles pourraient vous intéresser :

Les produits dérivés
Les warrants

Les warrants sont des instruments financiers dérivés qui donnent à leur détenteur le droit, mais non l'obligation, d'acheter ou de vendre un actif sous-jacent à un prix déterminé (prix d'exercice) avant une date d'expiration spécifiée. Ils sont émis par des institutions financières telles que des banques ou des sociétés de courtage.

Les produits dérivés
Les CFD

Les CFD, ou contrats pour la différence (Contract for Difference en anglais), sont des instruments financiers dérivés qui permettent aux investisseurs de spéculer sur la variation des prix d'un actif sous-jacent sans avoir à détenir physiquement cet actif. Les CFD sont des contrats conclus entre un investisseur et un courtier ou une plateforme de trading en ligne.

Les produits dérivés
Les produits structurés

Les produits structurés sont une utilisation des produits dérivés mélangés à une obligation pour proposer une solution de placement relativement sécurisée par les intermédiaires financiers (banques et CGP principalement), tout en s'exposant à des marchés volatils. 

Les produits dérivés
Les options

Les options sont des contrats qui donnent à l'acheteur le droit, mais non l'obligation, d'acheter (option d'achat ou call) ou de vendre (option de vente ou put) un actif sous-jacent à un prix prédéterminé, appelé prix d'exercice ou strike, avant une date d'expiration.

Vous souhaitez aller plus loin ?

Retrouvez nos questionnaires de connaissance ou démmarez un MOOC