partager l'article

Les banques

Les banques sont des institutions majeures du financement de l'économie en France, tout comme les assureurs (avec qui ils travaillent souvent en collaboration). 

 

Leur rôle principal est simple : 

  • D'un côté, mettre à disposition des outils (comptes chèques, moyens de paiement, comptes épargne) pour permettre aux particuliers et aux entreprises de déposer et de gérer leur argent. 
  • De l'autre, accorder à ces mêmes acteurs des financements en utilisant pour partie les fonds déposés. 

 

La banque fonctionne un peu une courroie de transmission de l'argent au sein de l'économie. En France, l'économie étant très intermédiée par les banques, il existe peu d'acteurs de ce type, mais leur taille est très importante.

 

Afin de rendre ce rouage essentiel de l'économie encore plus efficace, les banques se prêtent quotidiennement les excédents de dépôts par rapport aux besoins en prêts de leurs clients. C'est le financement interbancaire. Les banques sont interdépendantes, ce qui permet une optimisation des dépôts par rapport aux demandes de prêts, mais renforce la fragilité de l'ensemble de l'édifice en cas de déstabilisation d'une des banques.

 

Car oui, la solidité de ces établissements est primordiale. Et la défaillance de l'un d'entre eux peut déstabiliser une économie nationale, voire pire (cf. Lehman Brothers aux États-Unis en 2008). Dans ce cas, la sécurité des sommes déposées par les épargnants ainsi que la capacité de la banque à réinjecter ces fonds dans l'économie sont en jeu. Une défiance très néfaste pour l'économie dans sa globalité apparait alors, les épargnants ne déposant plus leurs fonds et les banques n'étant plus en mesure de prêter. La courroie ne transmet plus d'argent, l'économie est à l'arrêt.

 

Voilà pour la théorie. Maintenant, en pratique, vous irez probablement voir une banque pour ouvrir un compte chèque ou faire un prêt (activité pour laquelle elles ont un monopole quasi-exclusif). Et vous vous rendrez compte que les services proposés ne s'arrêtent pas là.

 

En effet, au-delà de la simple mise à disposition de comptes de dépôt, des moyens de paiement et de l'octroi de prêts, les banques proposent aujourd'hui toute la gamme de produits de placement (livrets réglementés, comptes-titres, PEA), ainsi que tous des produits d'assurance par le biais des assureurs auxquels toutes les banques ou presque sont adossées. C'est pour cette raison que l'on parle souvent de “Bancassureurs” pour qualifier les grands groupes bancaires.

Ces autres articles pourraient vous intéresser :

Les intermédiaires directs
Les sociétés de gestion de portefeuille (SGP)

Les sociétés de gestion de portefeuille (SGP) sont les établissements autorisés par l'AMF à collecter l'épargne des personnes au sein d'un ou plusieurs fonds, pour les investir selon la politique d'investissement du fonds

Les intermédiaires directs
Les agents immobiliers

Les agents immobiliers sont les intermédiaires autorisés à percevoir une rémunération, en contrepartie de la mise en relation entre un acheteur et un vendeur de biens immobiliers. 

Les intermédiaires directs
Les courtiers en bourse

Les courtiers en bourse sont des établissements spécialisés (généralement des plateformes) mettant à disposition des épargnants des comptes titres et des PEA, en proposant des frais bien moindres que les banques traditionnelles. Les produits d'investissement qu'ils proposent sont également bien plus nombreux que les banques traditionnelles.

Les intermédiaires directs
Les établissements de crédit

Les principaux établissements de crédit sont les grands groupes bancaires

Les intermédiaires directs
Les plateformes de Crowdfunding

Intermédiaire nouveau venu dans le paysage des placements (datant de 2008 en France), les plateformes de Crowdfunding permettent de mettre en relation des personnes physiques ou morales ayant besoin de capitaux, avec des épargnants disposant d’épargne et souhaitant identifier précisément à quoi elle servira. 

Les intermédiaires directs
Les banques

Les banques sont des institutions majeures du financement de l'économie en France, tout comme les assureurs (avec qui ils travaillent souvent en collaboration). 

Les intermédiaires directs
Les assureurs

Les assureurs sont des acteurs majeurs du circuit de financement en France. Leur nombre est restreint et chaque banque dispose de son assureur, renforçant ainsi cette centralisation. 

Les intermédiaires directs
Les banques en ligne

Les banques en ligne sont des filiales des banques traditionnelles. En contrepartie de l'absence d'un interlocuteur désigné et d'une agence pour les recevoir, elles proposent à leurs clients des tarifs extrêmement bas sur les services bancaires.

Vous souhaitez aller plus loin ?

Retrouvez nos questionnaires de connaissance ou démmarez un MOOC