partager l'article

Les espèces

Les espèces sont le moyen de paiement le plus ancien (les premières pièces remontant à l'Antiquité), préalable à l'apparition du système bancaire. 

 

Leur fonction de réserve de valeur et la confiance résidant en elles ont longtemps été liées aux métaux les composant (or, argent), puis aux métaux détenus par les banques centrales les émettant (réserves d'or). 

 

Le lien entre les métaux et les espèces est aujourd'hui beaucoup moins évident (depuis la fin de l'étalon-or), et la confiance s'établit plutôt sur la base de l'activité économique de la zone monétaire ainsi que de l'interconnexion commerciale entre les différentes zones monétaires. 

 

Les espèces rendent la traçabilité des transactions très difficile et sont par conséquent utilisées par des personnes craignant le système bancaire et l'utilisation potentielle de leurs données de paiement. Mais également par des industries illégales ou des acteurs cherchant à faire de l'évasion fiscale. De ce fait, les banques françaises limitent de plus en plus leur utilisation. 

 

En conséquence, les personnes ou organismes susceptibles de vous verser de l'argent éviteront généralement les espèces si l'activité pour laquelle vous êtes rémunéré est officielle et/ou légale ! 

 

Il est tout à fait possible de déposer de l'argent en espèce sur son compte bancaire, mais au-delà d'un certain seuil, il faudra en justifier la provenance à votre banque. Idem pour les retraits de fonds présents sur votre compte en espèce. En cas de refus de votre part de justifier de ces transactions, ou de risque perçu par la banque sur la conformité des opérations générant les transactions en espèce, elle peut unilatéralement décider de clôturer votre compte (le solde présent sur le compte vous sera bien sûr restitué).

 

L'utilisation des espèces est également une question d'habitudes historiques et géographiques, et des pays comme l'Allemagne y sont très attachés, sans pour autant que l'évasion fiscale y soit un sport national !

 

À noter que des pays comme la Chine, initialement utilisateurs quasiment exclusifs d'espèces, ont rapidement et presque complètement changé d'habitudes via des acteurs de m-paiement comme Alipay.

Ces autres articles pourraient vous intéresser :

Les comptes bancaires et les moyens de paiement
Les espèces

Les espèces sont le moyen de paiement le plus ancien (les premières pièces remontant à l'Antiquité), préalable à l'apparition du système bancaire. 

Les comptes bancaires et les moyens de paiement
Le virement bancaire

Un virement est une opération bancaire consistant en le transfert d’une somme présente sur un compte, vers un autre compte.

Les comptes bancaires et les moyens de paiement
Le relevé d'indentité bancaire (RIB)

Le RIB est un document permettant l'identification d'un compte bancaire. C'est un peu la carte d'identité d'un compte bancaire.

Les comptes bancaires et les moyens de paiement
Cartes de crédit vs cartes de débit

La prédominance de la culture américaine nous amène souvent à confondre les deux !

Les comptes bancaires et les moyens de paiement
Le compte bancaire

Le compte bancaire est le support de presque toute activité financière en France. Qu’il s’agisse de percevoir un salaire, investir son épargne, faire ses courses, … l’argent transite par un compte bancaire la plupart du temps. 

Les comptes bancaires et les moyens de paiement
Le chèque

Le paiement par chèque est une institution en France. Mode de paiement très ancien (originaire des premières institutions financières il y a de nombreux siècles), il repose sur la confiance entre les banques émettrices et réceptrices des chèques.

Les comptes bancaires et les moyens de paiement
Le paiement par carte bancaire

Le paiement par carte bancaire (y compris la puce NFC - paiement sans contact) est le moyen de paiement le plus utilisé en raison de sa simplicité et de sa commodité pour les achats en magasin.

Les comptes bancaires et les moyens de paiement
Le prélèvement bancaire

Il s’agit d’un mode de paiement qui consiste à autoriser la banque du bénéficiaire du prélèvement, à prendre ponctuellement ou régulièrement une somme sur le compte de l’émetteur. Il doit faire l’objet d’une autorisation émise par l’émetteur au bénéficiaire, de venir prélever de l’argent sur son compte.

Les comptes bancaires et les moyens de paiement
Le mobile payment (m-payment)

Dernier-né des moyens de paiement, il diffère des autres déjà évoqués (carte bancaire/NFC/chèques et espèces) par la non-utilisation du système bancaire traditionnel. Si nous avons quelques acteurs dans les pays occidentaux (Lydia, par exemple, qui est adossé au système bancaire par l'intermédiaire de Prestataires de services de Paiement), leur utilisation reste marginale par rapport à des pays ne disposant pas de réseaux bancaires aussi développés, tels que les pays d'Afrique et la Chine, par exemple.

Vous souhaitez aller plus loin ?

Retrouvez nos questionnaires de connaissance ou démmarez un MOOC