partager l'article

L'autorité des marchés financiers (AMF)

Il s'agit de l'Autorité des marchés financiers (AMF). C'est une autorité publique indépendante, qui a donc une mission d'intérêt général mais n'est pas sous la responsabilité du gouvernement.

 

"Elle a pour missions de veiller à la protection de l'épargne investie dans les instruments financiers, à l'information des investisseurs et au bon fonctionnement des marchés d'instruments financiers." Elle intervient donc directement au niveau des marchés financiers, des producteurs d'instruments financiers (sociétés de gestion), des intermédiaires de placement distribuant les produits de placement et des épargnants.

 

Accréditant les acteurs précités, elle dispose également d'un pouvoir de sanction en cas de non-respect des règles établies.

 

Elle participe également à la supervision financière européenne au sein de l'ESMA, et au niveau mondial, au Forum de la stabilité financière.

 

Il y a donc de nombreuses missions, surtout lorsque l'on connaît quelques rouages du système financier français, et de grandes responsabilités.

 

En ce qui concerne l'action auprès des particuliers, elle met à disposition une liste noire des acteurs d'internet proposant des services d'investissement sans y être autorisés. Elle mène également des actions de communication auprès du grand public afin d'éviter que les particuliers tombent dans le piège de promesses trop alléchantes. Enfin, depuis 2020, elle propose également un MOOC d'éducation financière afin de permettre à l'épargnant de maîtriser quelques bases et d'éviter des erreurs coûteuses.

Ces autres articles pourraient vous intéresser :

Les organismes de réglementation
L'autorité bancaire européenne (ABE)

Selon sa propre définition, l'Autorité Bancaire Européenne (ABE) est chargée de mettre en œuvre un ensemble de règles visant à réglementer et surveiller le secteur bancaire dans tous les pays de l'Union européenne. Son objectif est de créer un marché unique des produits bancaires efficace, transparent et stable dans l'Union européenne.

Les organismes de réglementation
La banque centrale européenne (BCE)

La Banque centrale européenne est le régulateur bancaire de référence de la zone euro.

Les organismes de réglementation
La directive MIF 2

Si l'on n'est pas impliqué dans la distribution financière ou la conception de produits d'investissement, il est peu probable d'avoir entendu parler du règlement MIF2. Pourtant, il s'agit d'une des actions les plus ambitieuses et perturbatrices de l'ESMA, notamment en France.

Les organismes de réglementation
L'european securities and markets authority (ESMA)

L'ESMA, ou Autorité européenne des marchés financiers (European Securities and Markets Authority), est l'équivalent européen de l'AMF. Tout comme l'AMF, elle est indépendante du Parlement, de la Commission européenne et de la Banque centrale européenne (BCE).

Les organismes de réglementation
La banque de France

La Banque de France est une institution essentielle de l'économie et de la finance en France.

Les organismes de réglementation
L’autorité de contrôle prudentiel et de résolution

L'Autorité de contrôle prudentiel et de résolution (ACPR) est une institution intégrée à la Banque de France, chargée de la surveillance de l'activité des banques et des assureurs en France.

Les organismes de réglementation
L'autorité des marchés financiers (AMF)

Il s'agit de l'Autorité des marchés financiers (AMF). C'est une autorité publique indépendante, qui a donc une mission d'intérêt général mais n'est pas sous la responsabilité du gouvernement.

Vous souhaitez aller plus loin ?

Retrouvez nos questionnaires de connaissance ou démmarez un MOOC