partager l'article

La résidence principale

L'immobilier principal est l'investissement immobilier le plus courant des Français.

 

D'abord, parce qu'il n'est pas vraiment considéré comme un investissement. Il s'agit avant tout d'avoir un toit sur la tête et d'en être propriétaire. Cependant, nous ne sommes généralement pas aussi sélectifs lorsque nous achetons un bien immobilier pour le louer que lorsque nous l'achetons pour y vivre. Nous ne réagissons pas de la même manière lorsque nous choisissons l'endroit où nous allons vivre au quotidien par rapport à lorsque nous envisageons un projet d'investissement.

 

En ce qui concerne les différences ayant généralement des conséquences financières négatives :

 

  • L'attachement émotionnel est beaucoup plus important lorsque nous cherchons notre résidence principale, au détriment d'une certaine objectivité qui nous permettrait d'aborder une éventuelle négociation plus sereinement.

 

  • Lorsque nous cherchons un bien, nous sommes également beaucoup plus sélectifs, surtout si plusieurs personnes sont impliquées dans la décision d'achat. Cela implique de passer plus de temps à chercher, ce qui peut avoir pour conséquence une évolution des conditions du marché immobilier.

 

  • Une fois le bien trouvé, nous sommes également plus enclins à entreprendre des travaux coûteux afin de le rendre conforme à nos attentes. Cela entraîne un coût global du bien plus élevé que s'il avait été acheté dans le but d'être loué.

 

Pour nuancer cela, il convient de noter que nous sommes tous différents lorsque nous souhaitons acheter notre résidence principale. Certains seront extrêmement sélectifs et prudents dans le choix du bien, tandis que d'autres pourront être plus impulsifs ou adopter une approche plus rationnelle d'investisseur. Cela dépend largement de nos attentes et de notre perception de l'investissement dans notre cadre de vie.

 

En ce qui concerne les différences ayant des conséquences financières positives entre l'achat de la résidence principale et la location, nous avons la substitution de l'échéance de prêt au loyer. En effet, lorsque vous payez un loyer chaque mois pour votre résidence principale, ce loyer est totalement perdu. Il s'agit en quelque sorte d'intérêts d'un crédit inexistant.

 

En revanche, lorsque vous achetez votre résidence principale (via un crédit immobilier amortissable), votre mensualité de crédit se compose d'une partie d'intérêts (perdus, comme le loyer) et d'une partie de remboursement du capital. Si le bien que vous avez acheté conserve au minimum sa valeur jusqu'à sa revente, cette partie représente une forme d'épargne. Et si vous trouvez un bien et un crédit correspondant qui vous permettent d'avoir une mensualité équivalente ou inférieure à votre loyer, c'est tout bénéf !

 

C'est pourquoi il est souvent conseillé d'acheter sa résidence principale tôt (et avant de faire des investissements immobiliers locatifs).

Ces autres articles pourraient vous intéresser :

L'immobilier
L'immobilier locatif direct

L'investissement immobilier locatif est également très courant en France. C'est un moyen relativement facile de constituer un patrimoine à condition d'avoir des revenus suffisants pour faire face aux charges du prêt.

L'immobilier
Les OPCI

Les OPCI, ou Organismes de Placement Collectif en Immobilier, sont des FIA Immobiliers. À l'instar des SCPI, ils investissent donc majoritairement en immobilier. Mais à la différence des SCPI, ils présentent une liquidité supérieure. Vendre des parts d'OPCI est donc théoriquement plus rapide que de vendre des parts de SCPI.

L'immobilier
Les sociétés foncières

Les sociétés foncières sont des sociétés cotées en bourse, dont l'activité consiste à acquérir et à gérer des biens immobiliers. À l'inverse des autres sociétés cotées, elles ne peuvent exercer une autre activité, et disposent donc de ce statut juridique et fiscal particulier.

L'immobilier
La résidence principale

L'immobilier principal est l'investissement immobilier le plus courant des Français.

L'immobilier
Les SCPI

Les SCPI (sociétés civiles de placement en immobilier) sont des fonds d’investissement non cotés qui collectent des fonds auprès d’épargnants afin de les investir dans des actifs immobiliers (de tout type, mais principalement de l’immobilier d’entreprise, difficilement achetable individuellement compte tenu de leur valeur unitaire importante) en suivant une stratégie de gestion préétablie.

Vous souhaitez aller plus loin ?

Retrouvez nos questionnaires de connaissance ou démmarez un MOOC