partager l'article

L'utilisation abusive de la carte bancaire

L'utilisation abusive de la carte bancaire est le troisième et dernier fichage de type "interdiction bancaire". Mais également le plus pernicieux. 

 

Car à l'inverse des chèques, la carte bancaire peut être détruite à distance et son utilisation peut être arrêtée de force. 

 

Il est donc heureusement très rare de rencontrer ce type de fichage ! 

 

Si ses conséquences sont les mêmes qu'un chèque rejeté, sa durée est en revanche de deux années maximum. 

 

Dans la plupart des cas, les individus confrontés à ce fichage s'y retrouvent involontairement. Notamment par l'intermédiaire de comptes bancaires dont ils ne connaissaient pas l'existence (par exemple, ouverts par des tiers lorsqu'ils étaient jeunes) ou qu'ils pensaient clôturés. 

 

Ces "vieux" comptes ne disposant pas de leur adresse courrier actuelle, ils ne reçoivent pas les lettres de mise en demeure et découvrent un jour, à leur plus grande (et mauvaise) surprise, qu'ils sont interdits bancaires. 

 

Et une fois informés du problème, encore faut-il réussir à le résoudre. Car à l'inverse d'un chèque où l'on peut savoir (via le Fichier Central des Chèques et la Banque de France) à qui et combien on doit, ici seul le nom de l'établissement va être mentionné. Et lorsque l'on n'a plus de contact avec l'établissement, il n'est pas évident à la fois d'honorer et/ou de contester la sanction, mais également de suivre son annulation... 

 

Ce type d'incident, à priori mineur, peut grandement impacter vos plans, notamment si vous envisagez un crédit immobilier à ce moment-là. 

 

Un conseil donc : ne laissez jamais un compte bancaire inactif, même s'il ne vous coûte rien pour le moment. La banque peut toujours modifier ses conditions tarifaires et si vous n'en êtes pas informé, les conséquences peuvent être lourdes. De même, vérifiez toujours bien que les comptes bancaires soient clôturés après que vous l'ayez demandé. On n'est jamais trop prudent en la matière...

Ces autres articles pourraient vous intéresser :

Les risques liés au crédit et aux moyens de paiement
L'interdiction bancaire

L'interdiction bancaire désigne l'interdiction de détenir un chéquier (et des cartes de débit n'interrogeant pas le solde du compte).

Les risques liés au crédit et aux moyens de paiement
L'utilisation abusive de la carte bancaire

L'utilisation abusive de la carte bancaire est le troisième et dernier fichage de type "interdiction bancaire". Mais également le plus pernicieux. 

Les risques liés au crédit et aux moyens de paiement
Les incidents de remboursement de crédits

Les incidents de remboursement de crédit sont enregistrés auprès du Fichier des Incidents sur les Crédits aux Particuliers (FICP). Il s'agit d'une des formes d'inscription légale des incidents de paiement (« interdiction bancaire »). Ce fichage intervient dans les cas suivants :

Les risques liés au crédit et aux moyens de paiement
Le surendettement

Le surendettement est une situation extrême dans laquelle on peut se trouver si l'on n'arrive plus à faire face à ses dettes. 

Vous souhaitez aller plus loin ?

Retrouvez nos questionnaires de connaissance ou démmarez un MOOC