partager l'article

Profil de risque

Le profil de risque est une mesure visant à évaluer la correspondance d'un placement à votre situation. 

 

Il tient compte de divers facteurs dont certains sont propres au projet causant la volonté d'investir, d'autres propres à votre situation personnelle. Il y a donc des éléments qui varient en fonction des projets que vous préparez, d'autres qui varient en fonction de votre vie. Ce profil est donc, logiquement assez variable et ne peut revêtir une valeur d'exactitude ou d'universalité. Sachant que les variables propres au projet préparé pèsent plus dans l'établissement du profil.

Mais explorons ces variables :

  • Les éléments propres à votre situation personnelle :
    • Age
    • Situation familiale et professionnelle
    • Situation patrimoniale et financière
    • Connaissance et expérience financière
    • Aversion à la perte
  • Les éléments propres à votre projet :
    • Objectif du placement
    • Horizon temporel pour atteindre cet objectif

De ces éléments découlent un profil de risque, assez “simpliste” compte tenu de la diversité des situations traduites par les réponses aux questions :

  • Profil prudent = peu ou pas d'acceptation de risque de perte en capital. Les produits correspondants seront donc assez limités. Ce profil est souvent associé aux livrets bancaires et autres fonds garantis tels que les fonds euro ou les OPCVM monétaires.
  • Profil équilibré = Acceptation d'un risque de perte moyen et de rendements également moyens (souvent -5 à -15% pour une espérance de gain de non définie précisément, mais autour de 5% / an). Ce profil de risque est souvent associé à des placements immobiliers ou obligataires, permettant un rendement relativement stable et une volatilité assez faible.
  • Profil dynamique : Acceptation d'un risque élevé de perte en capital moyennant des rendements attractifs (-15 à -30% pour une espérance de gain de 7% par an). Ce profil est souvent associé à des investissement en actions, dont la volatilité est élevée mais le rendement potentiel également.

 

Afin de sécuriser (éviter les mauvais “conseils”) et de faciliter le process de vente de solutions de placement par les intermédiaires (CIF, banques, assureurs, …), le régulateur a également proposé une grille de risque universelle par placement, appelée échelle de risque SRRI. Cette échelle se trouve sur le document d'informations clés (DIC) de la solution de placement et parfois d'autres documents plus commerciaux. 

 

Et donc à partir de ces deux items, le profil de risque et l'échelle de risque, un intermédiaire peut, sans trop de risque juridique ni de questions à se poser, recommander des placements de la manière suivante :

Placement dont l'échelle de risque SRRI est de 1 à 2 (éventuellement 3) : profil prudent

Placement dont l'échelle de risque si situe entre 3 et 5 : profil équilibré

Placement de risque 6 à 7 : profil dynamique

 

Reste que cette échelle de risque n'est utilisée que pour les solutions de placement en gestion collective (donc pas la totalité des placements possibles), correspondant à celles qui offrent en général aux intermédiaires une rémunération intéressante par commissionnement parmi les solutions de placement financier. 

Ces autres articles pourraient vous intéresser :

Les risques liés aux placements
Le risque de revenus non garantis

Ce risque est tout simplement l’expression de la possibilité que l’objectif de rendement ne soit pas atteint. 

Les risques liés aux placements
La volatilité

La volatilité n'est pas un risque en tant que tel, défini et considéré par l'AMF, notamment pour alerter les épargnants avant l'investissement. En réalité, la volatilité est la conséquence de la liquidité permise par les marchés réglementés (principalement les bourses) et les Blockchain.

Les risques liés aux placements
Profil de risque

Le profil de risque est une mesure visant à évaluer la correspondance d'un placement à votre situation. 

Les risques liés aux placements
Le risque de perte en capital

La perte en capital est le principal risque dont il faut prendre conscience lorsqu'on investit. C'est d'ailleurs celui que l'on retrouve systématiquement dans la documentation réglementaire de tout placement, à l'exception des placements à capital garanti tels que les livrets et les fonds en euros. Comme son nom l'indique, il s'agit du risque de ne pas récupérer au moins le capital investi lorsque l'on souhaite récupérer son argent.

Les risques liés aux placements
Le risque de liquidité

Le risque de liquidité est le risque de ne pas arriver à revendre un investissement et d'en retirer des liquidités. Lorsque l'on effectue un investissement, on alloue des liquidités à une entreprise ou à un organisme, que ce soit sous la forme de prêt ou en en devenant propriétaire, et la liquidité signifie le moment où l'on pourra récupérer l'argent investi.

Les risques liés aux placements
Le risque en matière de durabilité

Le risque en matière de durabilité est le dernier né des risques liés aux placements.

Les risques liés aux placements
Les risques liés à la gestion collective

Lorsque l'on lit un Document d'Information Clé (DIC) relatif à un fonds d'investissement, de nombreux risques sont présentés afin d'avertir l'investisseur potentiel. Cependant, cette liste de risques ne distingue pas le risque dont l'investisseur est responsable de celui dont la société de gestion est responsable. Pour simplifier, il y a des risques directs et des risques indirects. Les risques liés à la gestion collective sont des risques indirects. Ils présentent les méthodes de gestion financière utilisées par la société de gestion, qui peuvent avoir un impact sur le rendement de la solution de placement. Le risque d'effet de levier en est un exemple, tout comme le risque de change. L'investisseur ne se rendra jamais compte directement de ces risques, il constatera simplement que le rendement ou la valeur du fonds a évolué. En revanche, les risques pris directement, tels que le risque de perte en capital, de liquidité ou de revenu non garantis, sont perceptibles par l'investisseur.

Vous souhaitez aller plus loin ?

Retrouvez nos questionnaires de connaissance ou démmarez un MOOC